Qasr al Yahud

February 1, 2017

 

La première fois que j'ai entendu parler de Qasr al Yahud remonte a plus de trois ans. Gaby, membre du photo-club francophone de Ra'anana, nous avait montrées, par hasard, quelques photos qu'elle avait réalisé sur ce site lors d'un voyage impromptu.

 

Elle nous avait alors expliqué qu'il s'agissait du pèlerinage annuel des érythréens chrétiens, a l'occasion de l’Épiphanie orthodoxe, sur la rive du Jourdain ou, selon la légende, Jésus aurait été baptisé par Jean le Baptiste.

 

Aussi, lors de sa réunion de reprise de septembre 2015, le photo-club décida d'aller y faire une séance photo en janvier 2016.

 

Las, le moment venu, le nombre de volontaires s’étant limité a deux, le voyage fut annulé. Mais remis a l'ordre du jour lors de la réunion de reprise en septembre 2016.

 

Cette fois-ci, nous étions trois a décider d'y aller. La date fut fixée au 19 janvier 2017, selon le calendrier orthodoxe, c'est a dire en plein milieu de la semaine de l’Épiphanie.

 

Qasr al Yahud se situe au sud de Jérusalem, a la hauteur du nord de la mer morte, sur la rive du Jourdain. A ne pas confondre avec Béthanie  au delà du Jourdain coté jordanien qui se situe a l'interieur des terres.

 

Cent quinze kilomètres de routes parfaites, souvent a deux voies, parfois a trois voies, soit une heure trente de voyage en respectant le code de la route.

 

Heureusement que nous sommes arrivés de bonne heure, car, en repartant il n'y avait plus de place dans le parking proche de l’entrée ou  nous étions garés, les nouveaux venus devaient marcher plus de 500 mètres en amont.

 

Ce fut un moment exceptionnel, les érythréens se mêlaient aux slaves (russes et ukrainiens), chacun voulant s'immerger dans cet emplacement, dans une eau boueuse charriant les limons descendus des hauteurs a la suite des pluies torrentielles des semaines précédentes.

 

Sur la rive opposée, coté jordanien donc, a cinq mètres de la, étaient groupés des orthodoxes avec un prêtre a leur tête, immobiles. Quelques soldats jordaniens, badauds, observaient les baigneurs de notre coté.

 

Puis, soudain, je fut entouré de coptes, accompagnés d'une équipe de télévision, avec micro reliés a des hauts parleurs placés en hauteur.

 

Après une brève cérémonie d'allumage d'un encensoir (je suppose), un chant se fit entendre et s’arrêta subitement; et là ce fut exceptionnel, car sur la rive jordanienne, les orthodoxes, massés, répondirent par un autre chant et ce fut comme cela pendant un bon moment; les prières, passant qu dessus du fleuve allaient de rive en rive.

 

Je revins de Qasr al Yahoud avec près de cinq cents photos mais n'en retins que cent quarante cinq au final.

 

Vraiment, un moment exceptionnel.

Please reload

RECENT POSTS:
SEARCH BY TAGS:
Please reload

November 22, 2018

April 9, 2017

March 7, 2017

February 13, 2017

February 1, 2017

November 28, 2016

November 21, 2016

Please reload

© 2023 by NOMAD ON THE ROAD. Proudly created with Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now