Douze ans déjà

November 28, 2016

 

Dans quelques jours nous fêterons la douzième année de notre alya (montée en Israël).

 

Douze années que nous habitons a la même adresse.

 

Nos réflexions sur le temps écoulé nous avait conduit a vouloir faire quelques transformations dans notre appartement, dont l'agrandissement de notre terrasse.

 

Cette demande ayant été refusée par la mairie au prétexte que cela nuirait a « l'effet miroir de l'immeuble », nous avons décidé de passer a l’étape numéro deux : refaire le sol et repeindre les murs, de la cuisine, de la salle a manger, du salon et du couloir.

 

Profitant d'un voyage a Paris, nous avons laissées les clefs de l'appartement a notre « shipoutznik » préféré Aryeh Attias (plombier, entrepreneur: 054-2290665) que nous connaissons depuis dix ans, un homme sérieux, au travail propre, et dévoué.

 

Après avoir repris possession de notre appartement, nettoyé, lessivé, essuyé le sol et les meubles, vint le moment des mauvaises surprises.

 

Le lave-vaisselle ne fonctionnait plus ! De la poussière de colle ou de plâtre avait pénétré dans l'appareil !

 

Le réfrigérateur fuyait ! Il fallait changer la pompe d'alimentation du distributeur d'eau !

 

Malgré plusieurs tentatives de dépannage, force fut de constater qu'il fallait remplacer ces deux équipements (12 ans déjà).

 

La chose fut faite dans de bonnes conditions, tant du point de vu des conditions financières que de l’efficacité et de l’amabilité du vendeur.

 

Mais alors, c'est la que l'on peut constater la force et l’ingéniosité des entreprises israéliennes !

 

Cela ne se trouve pas que dans les start-up dans la high-tech !

 

Cela consiste à décomposer...

 

Pour le réfrigérateur d'abord, nous avions été prévenus que si la porte de notre appartement n’était pas assez large, il faudrait démonter les portes du réfrigérateur pour le faire entrer.

 

Les livreurs, deux russes puissants, capables de porter l'appareil (685 litres) sur leur dos, d'une gentillesse et d'une efficacité redoutable, ne pouvait pas, bien sur, faire pénétrer le réfrigérateur portes ouvertes, ils démontèrent donc les portes du nouveau et de l'ancien, coût de l’opération : 250 shekels + un pourboire de 50 shekels(70 euro).

 

L'installateur ensuite, celui qui une semaine plus tard vient raccorder le réfrigérateur a l'eau, était prêt a nous installer un système anti-calcaire pour tout l'appartement pour la somme modique de mille deux cents shekels payables en trois fois (295 euro).

 

Je n'ai accepté que le filtre sur le réfrigérateur plus l'installation, coût trois cent vingt shekels (80 euro).

 

Le lave-vaisselle ensuite, les livreurs, deux jeune arabes gringalets, voulaient nous planter l'appareil emballé au milieu de la cuisine et s'enfuir ! Il a fallu batailler pour qu'ils acceptent de reprendre le vieux comme cela était prévu avec le vendeur, pourboire de 50 shekels (12 euro).

 

L'installateur du lave-vaisselle enfin, quelques jours plus tard, qui nous a vendu, bien sur, un filtre spécial et offert deux doses de nettoyage semestriel, 400 shekels (98 euro).

 

Il faut savoir que la plupart des magasins d’électro-ménager se fournissent aux mêmes importateurs et qu'eux ont des filiales qui livrent les appareils et d'autres qui installent les matériels ! 

 

Leurs installateurs sont aussi des vendeurs d'accessoires et de fournitures.

 

Par contre, encore une fois, j'ai été ébahi par leur modernité.

 

Pensez que, pour encaisser votre paiement, les installateurs disposent dans leur smartphone d'une application dans laquelle sont introduits tous les éléments de la transaction et qui, sur une simple pression, se met en relation avec votre banque pour obtenir l'accord de paiement. 

 

L'installateur du réfrigérateur ayant introduit un code erroné, j'ai reçu immédiatement un SMS de ma banque m'indiquant que quelqu'un utilisait ma carte de crédit frauduleusement.

 

 

Douze ans déjà !

 

Quand je pense qu'a Paris, pour aller de l’aéroport a chez notre fils (55 euro) je n'ai pas pu payer la course du taxi par carte de crédit parce que le chauffeur, équipée d'un magnifique terminal carte bancaire,  prétextait ne avoir pas de liaison, et que des fois ça marchait et des fois ça marchait pas. 

Please reload

RECENT POSTS:
SEARCH BY TAGS:
Please reload

June 18, 2020

November 22, 2018

April 9, 2017

March 7, 2017

February 13, 2017

February 1, 2017

November 28, 2016

November 21, 2016

Please reload

© 2023 by NOMAD ON THE ROAD. Proudly created with Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now